Here you are: IMGT Web resources > IMGT Education > Tutorials

Déficits immunitaires primaires : les mécanismes moléculaires

Professeurs Marie-Paule LEFRANC et Gérard LEFRANC

Université de Montpellier et Laboratoire d'ImmunoGénétique Moléculaire, LIGM, UPR CNRS 1142, Institut de Génétique Humaine,
141 rue de la Cardonille, 34396 Montpellier Cedex 5 (France)
Tel. : +33 (0)4 11 75 97 28 /+33 (0)4 11 75 97 29 - Fax : +33 (0)4 34 35 99 01
E-mail Marie-Paule.Lefranc@igh.cnrs.fr, IMGT: http://www.imgt.org
Citer cet article
Liste des figures
Lien vers l'article
Figure8

Figure 8. Différenciation des lymphocytes T de la cellule-souche aux lymphocytes T matures

CD44 et CD25 sont des marqueurs de surface, utilisés pour caractériser les phases précoces de la différenciation des populations de lymphocytes T chez la souris. Les cellules ISP et EDP ont été caractérisées dans le thymus humain. Le récepteur pré-T (pré-TR) joue un rôle crucial dans le contrôle entre les étapes DN et DP. La lignée de lymphocytes T γδ diverge de celle des lymphocytes T αβ ayant l'expression des pré-TR.

Created:
07/01/2002
Last updated:
06/04/2012
Editors:
Elodie Foulquier, Xavier Brochet, Chantal Ginestoux